French (Fr)English (United Kingdom)
Home Project

home0L'utilisation croissante des sources d'énergies renouvelables (SER), incontestablement importante pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre, se traduit par une prise de conscience croissante quant à leur compatibilité avec les politiques de préservation des paysages et du patrimoine. C'est un fait, le secteur de l'énergie ne cessera d'accroître son influence sur les territoires et les paysages, pas seulement au travers des unités de production (parcs éoliens, champs solaires, champs de culture énergétique...), mais également via les infrastructures les desservant (routes, voies de distribution...)

Enerscapes se veut être une étape importante vers la recherche et l'évaluation d'un très vaste ensemble d'impacts aux schémas distincts mais récurrents à travers les paysages des régions méditerranéennes.

Le fort potentiel d'énergies renouvelables inexploitées est souvent lié au patrimoine culturel et naturel, aux paysages riches en biodiversité, qui sont généralement aussi des espaces protégés ou avec une utilisation inappropriée des terres.

Tout d'abord, ce projet prendra en compte les impacts que la diffusion non réglementée des énergies renouvelables pourrait déjà avoir causés sur les territoires méditerranéens, notamment en termes d'altération et de simplification du paysage, et d'effets négatifs sur le patrimoine culturel. Il semble que le coeur du problème soit une faible connexion entre la programmation énergétique et les politiques d'aménagement du territoire.

home1

En ce qui concerne la protection du paysage, la source de référence principale sera la Convention européenne du paysage. Elle affirme que le paysage est «un territoire telle que perçu par les populations, dont le caractère résulte de l'action et de l'interaction de facteurs naturels et / ou humains" : dont la protection signifie «actions de conservation et de maintien des aspects significatifs ou caractéristiques d'un paysage, justifiées par sa valeur patrimoniale émanant de sa configuration naturelle et / ou de l'activité humaine» (art. 1).

En partant de cette plate-forme commune, les partenaires du projet identifieront les stratégies les plus appropriées pour tenir compte des aspects écologiques, territoriaux et patrimoniaux dans la mise en place de politiques de développement de sources d'énergies renouvelables.

La méthodologie d'évaluation environnementale qui sera mise en place vise à évaluer les impacts sur les paysages et à définir les procédures de développement de «Plans Energie et Paysage » adaptables à différents contextes territoriaux et fonctionnels pour la valorisation de ressources locales: en effet, elles seront testées via des expériences pilotes par chaque partenaire dans son territoire propre.

Chaque partenaire proposera des plans d'actions contenant des projets sur le court et le moyen terme. Les guides finaux serviront de support pour les décideurs politiques, les aidant à assurer une cohérence entre les programmes énergétiques et la protection du paysage /patrimoine, ainsi qu'à choisir la localisation et l'organisation la mieux adaptée pour les équipements de sites de production d'énergie.

Le projet traitera directement des questions de pression sur l'environnement et de gestion intégrée des territoires, en essayant de trouver une méthodologie permettant un équilibre entre le développement économique, les sources d'énergies renouvelables et la sauvegarde du paysage et des territoires.

 

home2

 
Bannière
Bannière